ACTUALITÉS

Saint-Légier perd sa croix et Blonay ses couleurs… Tant pis, n’en parlons plus !
Mardi 26 mai au Conseil communal de Blonay un bref débat s’est engagé sur les armoiries retenues si les deux communes fusionnent. En effet, le sujet fait débat à Saint-Légier qui perdrait sa croix tréflée alors qu’à Blonay, la perte des couleurs jaune et rouge interroge également.

Un citoyen de Saint-Légier, M. André Guex, très honorablement connu – féru d’histoire et défenseur du patrimoine de sa commune – insatisfait par le blason (unique et imposé) des nouvelles armoiries, a présenté un projet qui préserve les spécificités héraldiques de chaque commune. Projet qui a recueilli l’aval des Archives cantonales et qu’il serait encore possible de soumettre aux conseils communaux en retirant ce point de la Convention de fusion pour le traiter séparément, comme tel fut le cas à Montreux. Ce qui a été confirmé par les services de l’Etat de Vaud consultés sur cette possibilité.

Au prétexte, notamment, que la population serait troublée par cette proposition de dernière heure, la Municipalité de Blonay (tout comme celle de Saint-Légier – La Chiésaz récemment) a refusé d’entrer en matière et le Conseil communal de Blonay, très majoritairement, est resté silencieux sur ce sujet pourtant hautement émotionnel… Alea jacta est ?

Creusez, dépensez, circulez : y’a rien à voir !
Mardi 26 mai, le Conseil communal de Blonay s’est penché sur une demande de moratoire appuyée par 17 élu.e.s pour que les Municipalités de Blonay et de Saint-Légier – La Chiésaz suspendent les projets très coûteux jusqu’à la votation populaire du 27 septembre sur le projet de fusion.

Il faut savoir qu’à Blonay, depuis l’automne 2019, la Municipalité a déclaré au Conseil communal ne pas vouloir s’engager dans deux projets importants et attendus, celui de la rénovation totale du Collège de Bahyse II et III et celui de la création d’une nouvelle voirie. Cela dans l’attente de savoir si nous allons fusionner avec la commune voisine…

A Saint-Légier, par contre, on ne s’embarrasse pas de cette retenue et le Conseil communal doit se prononcer, à fin juin, du gros dossier de la traversée du village par étapes, un chantier estimé à 10 millions de francs !

Deux poids, deux mesures et pas de considération de la volonté citoyenne de fusionner ou non : on creuse la dette (à Saint-Légier) et on attend de voir (à Blonay) !

Le Conseil communal de Blonay, dans un vote indicatif, a majoritairement refusé d’entrer en matière sur la demande de moratoire, la Municipalité ayant fait comprendre qu’elle ne voulait pas s’ingérer dans les affaires de la commune voisine…

Et pourtant : « S’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction » (Antoine de Saint-Exupéry)

Lundi 29 juin à 20:00, Marché Paysan Bühlmann, à Blonay réunion du groupe de soutien au Comité "NON à la fusion"
Le comité mettra en discussion son plan d'actions en vue de la votation du 27 septembre. Deux présentations seront faites autour de l'épineuse question des finances communales et du déni de démocratie. Bienvenue à toutes et à tous !